Smart City : L’ouverture de vos Données

2 mai 2019

Donnez vie aux données de votre territoire !

 

Un territoire « intelligent » est un territoire où les acteurs publics, privés et les habitants travaillent ensemble, améliorent collectivement la qualité de leur quotidien, créent les conditions de l’innovation, en reliant et en partageant leurs données entre les différents métiers.

Pour réussir à rendre votre territoire « intelligent », connecté, un des fondamentaux est donc de qualifier les données collectées selon divers statuts pour les manager sur la durée : RGPD, Open Data, archive… Ceci permet de donner vie aux données collectées et d’en assurer leur sécurité, et ainsi permet de favoriser la création de nouveaux services en toute légalité. Ces données peuvent être ouvertes (une donnée numérique dont l’accès et l’usage sont laissés libres aux usagers), ou à usage restreint, par exemple des données métier ou personnelles sous contrôle du propriétaire de ces données.

La plateforme doit aussi permettre de gérer des communautés “de projets” autour des données, de permettre de les publier dans des cercles restreints, au-delà de permettre une publication basique en Open Data. Cette approche permet de soutenir les start-ups et les projets de services innovants, et leur permettre d’être dans un environnement technologique favorable, où toutes les données produites peuvent être utilisées facilement, dès lors que le producteur de données y consent.

1- Propriétaire Gestionnaire de données interne

La réutilisation de données collectées par diverses sources (logiciels métier, déploiements de capteurs IoT et autres bases documentaires) offre de nombreux avantages tels que:

Nouveaux services applicatifs, comme par exemple une application de gestion des ordures innovante qui adapte la collecte en fonction du trafic routier, les conditions météo, et des remontées reçues sur une application de Gestion Relation Citoyen (ex: notification de déchet sur voie publique)

Automatisation de procédés, comme la synchronisation entre plusieurs logiciels métiers lors d’un événement sur un processus transverse.

Réduction des coûts, en évitant la copie de données, et la garantie de travailler sur des données et logiciels à jour.

Un système de liaison et de distribution de données interne à la plateforme s’impose comme un enjeu majeur qui peut contribuer à valoriser votre plateforme de données et l’impact qu’elle aura sur vos activités internes et sur l’attractivité de votre territoire.

Ne pas se munir d’une fonctionnalité de partage de données entre applications est prendre le risque de limiter fortement l’innovation et les opportunités futures d’évolution. En effet, des connecteurs logiciels sur mesure doivent être créés à chaque fois que l’on pense à de nouveaux services. Or, l’APIfication des données doit être pensée pour toutes les données en amont de leur potentiel usages, pour ne pas multiplier les coûts.

2 – Gestion sélective des données publiées

La plateforme doit permettre le partitionnement des données pour une réutilisation contrôlée au sein d’un même territoire, d’un groupe d’utilisateurs, d’une thématique.

C’est l’opportunité de créer les conditions favorables à l’innovation sur un territoire, en facilitant la réutilisation des données publiques produites par tout acteur enclin à l’enrichir à son tour. Les éditeurs traditionnels pourront adopter une nouvelle dynamique orientée vers la donnée, tout en offrant la possibilité à de nouveaux éditeurs de créer de nouvelles valeurs à partir de données facilement accessibles, sans qu’ils soient obligés de verser une redevance élevée.

3 – Open Data

En considérant l’information publique comme un bien commun dont la diffusion est d’intérêt public et général, le mouvement des données ouvertes a été encadré au niveau européen par la directive 2003/98/CE, et devenu obligatoire pour les collectivités le 7 octobre 2018.

Il est donc essentiel que la plateforme de données Smart City fournisse un outil de publication des données publiques en Open Data, sous peine de ne pas être en conformité. Cet outil de publication Open Data pourra se différencier sur de nombreux aspects, dont :

La publication automatique de données, paramétrée facilement (et non manuelle)

• La publication automatique sur data.gouv.fr, la plateforme de diffusion de données publiques de l’État français

• La personnalisation du portail d’Open Data aux couleurs de la collectivité

• La catégorisation des données publiées avec des outils de recherche avancés

• La mise à disposition d’outils de visualisation des données, et d’export

4 – API

Votre plateforme devrait se présenter comme un gestionnaire de données, rendu interactif grâce à la collecte et à la réutilisation de la donnée entre applications. Des APIs (interfaces de programmation) vont permettre à l’écosystème d’entreprises, startups et développeurs freelance de s’y raccrocher et de se développer, tout ça de manière ouverte et traçable.

En se positionnant exclusivement sur la collecte, l’intégration, la liaison, le partage et la restitution des données, il est important que la plateforme offre un cadre et des outils neutre pour faciliter la connexion de logiciels externes et une intégration rapide. En effet, pour que des entreprises propriétaires veuillent bien vous donner accès aux données de Délégations de Service Public, par exemple, il est nécessaire qu’elle n’ait pas à se raccrocher à une plateforme de services éditée par leur concurrent ou proche concurrent (par exemple, une entreprise qui gère votre réseau de transport, n’ira pas se raccorder à une plateforme “Smart City” mise en place par un concurrent dans le territoire).

Adopter une plateforme neutre, ne fournissant aucun service métiers du même fournisseur avec une stratégie d’API permet de partager vos données en toute sécurité et tirer parti de celles de votre écosystème. Ainsi, les communautés d’utilisateurs finaux et de développeurs pourront accéder aux données de votre territoire et les enrichir, indépendamment des solutions métiers qui les fournissent.

Que ce soit des API REST, GraphQL, SPARQL ou autre, il est important de s’assurer que des interfaces ergonomiques existent pour faire des requête dans ces différents language, pour renforcer l’adoption de votre plateforme au maximum. Personne ne viendra se rattacher à votre plateforme si l’intégration est complexe sans documentation et support, et si c’est un concurrent qui la gère.

Pour aller plus loin…

Dans un prochain article, nous vous présenterons une nouvelle clé indispensable pour sélectionner la plateforme de données Smart City qui correspond à votre territoire.

Parlons management de vos données, innovation !

On vous accompagne sur votre stratégie Smart City ! Nous intervenons en tiers de confiance pour la mise en place d’une plateforme de données ouverte pour votre territoire, véritable terreau d’innovation pour vos projets futurs.
En savoir +