Mise en conformité RGPD : une formidable opportunité !

Le RGPD est perçu comme une nouvelle contrainte réglementaire, d’autant plus forte qu’il induit de potentielles sanctions. Or, il est une formidable opportunité d’identifier le patrimoine de données produites par la collectivité, ou par l’entreprise, car le RGPD induit une approche transversale au sein de l’organisation.

Votre mise en conformité, une opportunité en or !

En recensant les processus de collecte, de traitements et de conservation des données personnelles :

  • On met à jour les interactions entre les métiers
  • On découvre en même temps, une multitude de données qui, n’étant pas personnelles, pourraient être partagées en interne pour faciliter le fonctionnement de la collectivité ou de l’entreprise et faciliter, de fait, un meilleur rendu de services.
  • On est contraint de revoir l’ensemble de l’organisation du système d’information pour assurer la protection des données et in-fine, respecter le droit à l’oubli.

Imaginez qu’une personne vous demande d’effacer toutes les données que vous possédez sur elle ses commandes, ses achats, ou encore les livres qu’elle a emprunté à la bibliothèque, le nombre de jours que son enfant a mangé à la cantine dans l’année, sa participation aux activités extra-scolaire, son statut d’ayant droit d’une concession funéraire, ses déclarations d’incidents, ses saisines par voie électronique, le montant de ses trajets en transport en commun.

Bien sûr, vous avez par ailleurs des obligations de conservation de ces données pour pouvoir rendre vos services et gérer des litiges, mais vous devrez pouvoir communiquer sur ces délais, et effacer toutes les données qui ne sont pas soumises à des délais réglementaires. Aujourd’hui, vous ne pouvez respecter le droit à l’oubli sans intervention manuelle, sans solliciter vos collègues et coordonner les actions, et sans pouvoir garantir qu’il n’y a pas eu de copie de données sur un serveur, ou un poste pour un autre usage que celui prévu initialement.

Le RGPD est donc très vertueux, car il vous contraint, en vous penchant sur les données personnelles, de penser votre organisation du point de vue de votre client, ou votre usager.

 

Le RGPD : la première étape d’une gestion globale de vos données

Le RGPD a aussi une autre vertu, celle de vous rappeler que d’autres règlements existent et que même s’ils ne donnent pas lieu à des sanctions, ils sont utiles à un meilleur rendu de service, comme par exemple le RGS, RGA, dont certaines dispositions croisent celles du RGPD.

La compréhension des obligations du RGPD permet aussi d’acquérir quelques réflexes lors du lancement de nouveaux projets dans votre organisation, l’intérêt est aussi pour vous de réfléchir à l’usage plus large des données, par exemple à des fins statistiques en les anonymisant, afin de faciliter l’évaluation de  nouveaux services, ou encore, en revisitant les processus de traitement des données de services plus anciens.

 

Crédibilisez vos offres auprès de vos clients

C’est enfin l’opportunité de vous mettre à la place de vos clients ou vos usagers et d’optimiser votre relation avec eux, en évitant de leur demander plusieurs fois les même documents, ou en leur proposant, par exemple, de contribuer au service rendu, en partageant leurs données personnelles.

Plus vous communiquerez de manière transparente auprès de vos clients ou de vos usagers, sur la manière donc vous gérez leurs données et sur la ligne de conduite que vous vous êtes donné, plus vous susciterez la confiance.

Enfin, l’obligation réglementaire est l’opportunité pour vous d’engager une réflexion stratégique sur la gestion de vos données, qu’elles soient personnelles ou non.

C’est l’occasion d’aborder la donnée de manière globale, fini l’approche en silos !

Cette nouvelle approche sera un atout pour vous, et nous vous aiderons à manager vos données dans leur globalité, pour en assurer la protection, la réutilisation et la création de valeurs, sans déroger aux règles du RGPD qui remette la personne au centre de votre stratégie.

Vous souhaitez en savoir plus ?

N’hésitez pas à consulter notre offre RGPD ou à nous contacter pour parler de la protection des données personnelles et sensibles !

Read More

Smart City : Format de données et Interopérabilité

1- Formats de données

 

Une plateforme pour vos besoins d’aujourd’hui et de demain

Une plateforme de données Smart City doit pouvoir collecter et traiter tous les formats de données que vous utilisez aujourd’hui, et être modulaire pour supporter vos besoins futurs. 

Par exemple, vous pouvez avoir dans votre feuille de route un plan de déploiement d’infrastructure IoT pour la mise en place d’une tarification incitative d’enlèvement des ordures ménagères, ou le déploiement d’un système de vidéosurveillance, ou enfin l’achat d’un logiciel métier pour la gestion financière de vos marchés. Ces données devront à terme rejoindre la plateforme.

Support de flux de données hétérogènes

Une plateforme orientée “données” devra apporter une approche globale et modulaire à l’hétérogénéité des données numériques : 

  • données propres aux applications métiers 
  • données “time series” propres aux infrastructure IoT
  • données spatiales des SIG
  • données documentaires
  • donnée alphanumériques, etc.

Une plateforme qui ne gère qu’une partie de l’hétérogénéité sera un frein aux projets futurs des collectivités, car elles devront gérer plusieurs plateformes de données. Dans le cas de données froides, ce n’est pas gênant, mais dans l’optique d’exploiter des données chaudes, c’est beaucoup plus problématique.

2- Interopérabilité

 

La capacité de fonctionner avec les systèmes informatiques existants et futurs

La plateforme doit permettre à toutes les données d’être liées, analysées, protégées, managées, ne faire aucun métier, ne concurrencer aucun éditeur métiers, et accueillir tous les métiers, tous les éditeurs qu’ils soient open-source ou propriétaire. La plateforme de données doit pouvoir intégrer les référentiels de données nationaux et plus, et les lier à des données issues des applications métiers.

De plus, la plateforme doit pouvoir donner du sens aux données (modélisation des données) pour favoriser leur interopérabilité. Les modèles de données qui donnent du sens au données sont l’enjeu majeur des années à venir, aussi il est nécessaire de pouvoir contribuer à ces modèles et y accéder sans restriction de la part du fournisseur de la plateforme.

Non-concurrence

La plateforme ne doit faire aucun métier, ne concurrencer aucun éditeur métiers ou d’analyse de l’information, et doit pouvoir accueillir tous les métiers, tous les éditeurs qu’ils soient open-source ou propriétaire.

Plateformes et logiciels tiers

Les données de la plateforme peuvent être gouvernées par la collectivité, et s’interconnecter avec des APIs qui existent aussi entre éditeurs et celles tournant sur d’autres territoires.

La plateforme de donnée doit permettre de s’interconnecter avec d’autres plateformes en leur permettant de s’abonner à la donnée qu’elle contient (selon des droits d’accès) et être en capacité d’aller chercher des données sur le web facilement, de les géocoder, de les intégrer sans surcoût.

La plateforme devra pouvoir interagir avec d’autres systèmes informatiques (authentification, logiciels métiers, base de données, etc) par des échanges d’informations et de services, et ce malgré leur hétérogénéité structurelle et fonctionnelle.

Il est nécessaire d’évoquer ce besoin lors de votre choix de plateforme, en particulier sur la capacité d’interopérabilité de la solution dans le cas où vous désirez enrichir votre plateforme en incorporant de nouveaux jeux de données, et connecter de nouveaux logiciels tiers. Dans de nombreux cas les logiciels que vous utilisez ne seront pas encore dotés d’API et en parallèle du choix de la plateforme, vous devrez lors du renouvellement de vos marchés d’applications métiers, incorporer des règles pour obtenir des APIs, à des coûts raisonnables.

Modélisation des données

Une donnée a peu de valeur sans contexte et signification. Relier les données collectées aux objets et concepts manipulés par un métier ou une activité est essentiel, pour créer un référentiel de données exploitable par le territoire.

Vous souhaitez en savoir plus ?

N’hésitez pas à nous contacter pour parler de management de données et d’innovation !

On vous accompagne sur votre stratégie Smart City ! Nous intervenons en tiers de confiance pour la mise en place d’une plateforme de données ouverte pour votre territoire, véritable terreau d’innovation pour vos projets futurs.

Read More

La plateforme de co-création SoCaTel : un franc succès sur les salons !

Le mois dernier, l’équipe Ozwillo a exposé au Congrès de la FNCCR (Fédération Nationale des Collectivités Concédantes et Régies) à Nice ainsi qu’au SIIViM (Sommet International des Innovations des Villes Moyennes) à Nevers. L’occasion pour l’équipe de présenter aux visiteurs la nouvelle version de la plateforme de co-création sur laquelle Ozwillo travaille depuis le début de l’année 2019 à travers le projet européen d’e-santé SoCaTel. 

Pourquoi la plateforme SoCaTel est-elle intéressante pour les Smart City ?

La communication de toutes les entités présentes sur un territoire est très importante, voire primordiale, quand il s’agit d’innover et de créer un territoire intelligent. Malheureusement, si les activités des services ne sont pas optimisées c’est essentiellement parce que l’échange de données est trop compliqué à une échelle aussi importante, et parce que les différents décideurs n’ont pas les outils pour approfondir les besoins et attentes des différents acteurs du territoire.

Pour répondre aux défis urbains majeurs, que ce soit dans la gestion de la mobilité, de l’énergie, du développement économique, entre autres, chaque acteur du territoire doit moderniser son rôle, que ce soit l’administration publique, l’écosystème d’entreprises ou encore la population…

La plateforme SoCaTel est un outil qui vise à faciliter la collaboration entre les équipes pour leur permettre d’échanger des idées, de les visualiser et de discuter de nouvelles perspectives.

Pour garantir l’adoption et l’accompagnement nécessaires aux changements à venir, l’usager doit en effet être au coeur du projet Smart City. Grâce à l’outil de co-création en ligne, il sera désormais possible pour une collectivité d’identifier les futures enjeux du territoire et de faire participer toutes les entités autour d’une problématique commune en ligne et en temps réel.

La Smart City, un projet collaboratif

Anthony Schoofs : Directeur des Opération – Ozwillo

“Sur les salons, nous avons proposés aux visiteurs de participer à une démo gratuite de la plateforme. Qu’il s’agisse des syndicats d’énergie ou d’acteurs publics, tous ont su comprendre l’enjeu de la co-création dans un Projet Smart City. 

Réussir à faire parler tous les acteurs aux sein d’un territoire constitue un enjeux de taille dans la mise en place d’un territoire Smart. Avec un outil digital comme SoCaTel chacun aura la possibilité de participer à la conception et réalisation de projets, dans un cadre ouvert et collaboratif.

Un franc succès pour Ozwillo et ses partenaires du projet européen d’e-santé SoCaTel. La plateforme SoCaTel est le résultat d’un travail collaboratif qui démontre l’importance de la co-création digitale tant dans le domaine de l’e-santé que sur le marché de la Smart City. Un projet qui ne cesse d’évoluer grâce aux rencontres enrichissantes et aux retours d’utilisateurs prêts à participer à l’amélioration de l’interface digitale.

Vous souhaitez suivre l’évolution du projet ?

Suivez sur notre blog, l’évolution et tous les déplacements d’Ozwillo pour le Projet Européen SoCaTel ainsi que sur nos réseaux sociaux, Linkedin et Twitter ou rendez-vous sur : www.socatel.eu

Ce projet a reçu un financement du programme de recherche Horizon 2020 de l’Union européenne et du programme d’innovation au titre de la convention de subvention n°769975.

Read More

SoCaTel : Première session de test utilisateur en France !

Depuis le début de l’année 2019, Ozwillo participe activement au projet européen d’e-santé SoCaTel. Celui-ci consiste en la création d’une plateforme en ligne qui facilitera la co-création de services de soins, répondant aux besoins et opportunités identifiés par les patients, leur famille, les aidants, les services publics, privés et autres acteurs…

Des utilisateurs soigneusements sélectionnés

C’est dans le cadre du processus de développement de la plateforme que l’équipe Ozwillo s’est rendue à Annot le 7 août dernier afin de tester la plateforme auprès des futurs utilisateurs. Le but de la démarche concernait l’amélioration et l’optimisation de l’expérience utilisateur sur la plateforme.

Après plusieurs semaines de mise en place d’une méthodologie adaptée aux utilisateurs finaux, c’est auprès de l’ADMR qu’Ozwillo a choisi de tester la plateforme pour la première fois en France. L’Association des Alpes-de Haute-Provence intervient pour l’autonomie et le confort à domicile des personnes âgées et propose également des services variés aux familles.  Au sein de leurs locaux, des professionnels de santé, des personnes recevant des soins mais aussi des décideurs politiques s’étaient réunis pour participer volontairement au processus de développement de la plateforme.

Tout au long de la journée, des entretiens ont été effectués et plusieurs types de questionnaires ont été administrés à un échantillon de 6 testeurs représentatifs de la cible d’utilisateur final. L’équipe observait entre autre les déplacements des utilisateurs sur la plateforme et les potentiels dysfonctionnements pour permettre de traiter et de trouver une solution adaptée à chaque problème.

Des résultat encourageants

A la suite de cette journée de tests utilisateurs, les résultats ont été analysés et retranscrits dans un document sous forme de synthèse.

La plateforme a obtenu la note de 78 sur 100 au test SUS (System Usability Scale) qui mesure l’usabilité générale de la plateforme. Ce résultat encourageant permet aux équipes d’UX et d’UI designers de continuer leurs démarches d’amélioration en termes d’accessibilité et d’usabilité, toujours au service des utilisateurs finaux.

Par ailleurs, des comptes rendus ont été rédigés à partir des résultats qualitatifs et quantitatifs obtenus sur tout le long de la journée pour les partenaires du projet européen. Les designers et développeurs des pays partenaires se mobilisent pour rendre la plateforme opérationnelle et ergonomique avant des expérimentations à plus grande échelle organisés à Helsinki (Finlande), Budapest (Hongrie), Barcelone (Espagne), Dublin (Irlande) et Eindhoven (Pays-Bas) en fin d’année.

Dans quelques semaines, un audit spécifique concernant l’accessibilité de la plateforme sera réalisé par notre partenaire suédois Funka. Ozwillo accueillera ensuite les pays partenaires pour une réunion de projet à Nice les 2, 3 et 4 septembre.

Vous souhaitez suivre l’évolution du projet ?

Suivez sur notre blog, l’évolution et tous les déplacements d’Ozwillo pour le Projet Européen SoCaTel ainsi que sur nos réseaux sociaux, Linkedin et Twitter ou rendez-vous sur : www.socatel.eu

Read More

Le projet d’E-santé SoCaTel prend de la vitesse !

Comme vous le savez, SoCaTel est un projet européen d’e-santé auquel participe activement Ozwillo. Il consiste en la création d’une plateforme en ligne qui facilitera la co-création de services de soins, répondant aux besoins et opportunités identifiés par les patients, leur famille, les aidants, les services publics, privés et autres acteurs…

L’utilisateur au centre de nos démarches

Lors de la dernière réunion à Bruxelles, les maquettes réalisées par nos équipes ont rencontré un franc succès auprès des partenaires.

À ce stade de l’évolution du projet, il est donc important pour nous de proposer des sessions de test auprès de futurs potentiels utilisateurs de la plateforme.

Ainsi, depuis la semaine dernière, tous les sites pilotes partenaires ont initié des démarches afin d’observer et de récolter des informations qui nous permettront d’optimiser l’expérience de l’utilisateur (UX).

Cette étape est nécessaire puisqu’elle permet d’identifier concrètement les véritables difficultés que les futurs utilisateurs sont susceptibles de rencontrer en utilisant la future plateforme de co-création.

Comment se déroule une la mise en place de tests utilisateurs

Ozwillo a d’abord préparé un scénario d’utilisation pour chaque site pilote partenaire. Au sein de chaque équipe, un responsable a proposé ce scénario à un panel d’utilisateurs représentatifs dans un contexte réel d’utilisation. Afin d’identifier clairement les problèmes, les utilisateurs n’ont pas reçu d’indications spécifiques et les observateurs sont restés le plus neutre possible afin de ne pas influencer les réponses et les actions des utilisateurs.

En quelques chiffres :

• 7 jours de tests
• 1 scénario utilisateur
• 4 pays testeurs
• 40 utilisateurs volontaires

Quelle est la prochaine étape du projet ?

Grâce aux partenaires du projet et aux feed-backs recueillis, l’équipe Ozwillo travaille actuellement sur l’optimisation de l’ergonomie de la plateforme avant l’intégration définitive des maquettes graphiques HTML/CSS par notre partenaire espagnol qui est en charge de la partie développement back-end sur le projet SoCaTel.

À terme, l’objectif est de proposer une plateforme accessible et intuitive mais surtout un espace numérique solidaire de co-création et d’échange sur lequel il sera possible de faire émerger des idées innovantes sur le thème de l’e-santé.

Read More

Une Smart City pour votre territoire ?

Le concept de Smart City gravite autour d’une myriade d’applications, de technologies, et d’acteurs, et comme tout projet vous allez devoir définir le périmètre des innovations que vous voulez mettre en place, ainsi que les thématiques que vous voulez prioriser.

Une première étape essentielle est le choix d’une plateforme pour collecter et gérer les données brutes de votre territoire, qui va servir de socle et de point de départ pour tous vos projets d’innovation. Vous avez peut être déjà identifié certains fournisseurs ou avez plusieurs solutions devant vous suite au lancement d’un marché public, et vous devez maintenant les comparer et décider quelle solution convient le mieux pour vos besoins précis.

Quels sont les besoins de votre collectivité ?

Que ce soit la volonté de dynamiser l’activité économique de votre territoire, d’améliorer l’efficacité de vos agents, d’entretenir une relation de confiance avec vos citoyens, de répondre aux nouvelles réglementations ou simplement l’envie d’innover, vous devez définir de manière précise les besoins de votre collectivité.

Les thèmes suivants vous permettent de réfléchir sur ce qui est important lors du choix d’une plateforme de données Smart City. Vous devez en effet être sûr que votre collectivité est prête à mettre en place les changements nécessaire à la transition vers un territoire intelligent, et que les besoins et avantages que vous allez en tirer sont identifiés.

Pourquoi une Smart City ?

La motivation de valoriser vos données de territoire est aussi sociale, dans le but de proposer des services innovants aux citoyens pour améliorer leur quotidien, et rendre votre territoire intelligible. L’usager doit en effet être au coeur de tout projet Smart City, pour garantir l’adoption et l’accompagnement nécessaire aux changements à venir.

Identifiez vos raisons propres, et assurez vous que la plateforme que vous allez choisir répond à vos besoins.

Pour gagner du temps

Vos équipes perdent beaucoup de temps à échanger ou chercher des données, car vos solutions logicielles métiers sont incompatibles avec des bases de données séparées, fermées et non connectées. Vous avez besoin d’une plateforme de données transverse, qui permette de mutualiser, synchroniser et faire vivre vos données au travers vos logiciels métiers. Vous ne voulez pas continuer à investir dans des connecteurs sur mesure entre logiciels métiers, avec des coûts démesurés et une architecture en silos qui vous immobilisent dans vos options d’évolution à long terme.

Pour fluidifier la communication

Les activités de vos services ne sont pas optimisées du fait que l’échange de données est trop compliqué. Vos équipes travaillent sans communication, parfois en doublon, et de nombreuses opportunités de collaboration sont manquées. Vous voulez un espace collaboratif autour de la donnée pour permettre à vos équipes d’échanger des données, de les visualiser et de discuter de nouvelles perspectives.

Pour garantir le partage des données

Vous voulez garantir le partage des données en Open Data et de manière transverse entre logiciels métiers, tout en conformité avec le RGPD. Vous voulez passer d’une gestion des données de type “boîte noire” à une transparence et visibilité complète sur l’utilisation des données pour vos usagers.

Pour dynamiser l’attractivité du territoire

Vous voulez dynamiser l’attractivité de votre territoire en offrant une bibliothèque de données contextualisées, accessible par API, pour permettre à votre écosystème d’entreprise de s’y rattacher, et pour promouvoir votre territoire comme terreau d’innovation.

Contactez-nous

06 38 41 51 53

Quels types de données ?

Une solution de gestion de données territoriales doit idéalement prendre en charge tous les types de données que vous pensez utiliser dans le futur proche, et avoir une architecture qui soit modulaire et évolutive pour permettre l’intégration de tout besoin futur. Une plateforme peut apporter une approche globale et modulaire à l’hétérogénéité des données numériques :

  • Données documentaires et textuelles
  • Données “time series” propres aux infrastructures IoT
  • Données sémantiques propres aux applications métiers
  • Données spatiales des SIG

Cartographiez les données de votre territoire, et les pré-requis de vos projets à venir. La plateforme de données Smart City doit pouvoir prendre en charge toutes vos données, afin de réaliser l’objectif de plateforme transverse.

La gestion de ces données

Des agents du service informatique, des finances, de l’état civil, des marchés publiques en passant par les élus, citoyens, les entreprises locales, jusqu’aux développeurs logiciels, tous sont directement liés aux enjeux du numérique et à la dématérialisation des services, ils pourront donc être amenés à utiliser la solution.

Il est important que vous portiez une reflexion sur le type de solution qui conviendrait le mieux, en terme d’accès, de modularité, de fonctionnalité pour le territoire.

L’intégration de vos logiciels existants

Les intégrations logicielles avec la plateforme garantissent que la solution prend en charge le processus de cycle de vie de la donnée de bout en bout.

Par exemple, si vous devez permettre à vos élus de recevoir sur votre solution email les messages envoyés par vos citoyens à travers une plateforme de gestion relation citoyen (GRC), assurez vous que la solution que vous recherchez ait une intégration plug & play avec les logiciels métiers que vous utilisez ou que vous pourrez exploiter l’API de la plateforme pour les intégrer.

Une plateforme de données est un socle pour votre territoire intelligent, et doit être neutre et interopérable pour permettre à chacun de s’y raccrocher.

Votre Budget

Idéalement, une solution de gestion des données de territoire est évolutive, et sa complexité se développera au même rythme que vos besoins. Assurez-vous de prendre en compte les coûts directs et indirects de cette solution pour diverses configurations, ainsi que pour la conduite de changement, l’accompagnement et la formation nécessaire à sa mise en place.

Parlons management de vos données, innovation !

On vous accompagne sur votre stratégie Smart City ! Nous intervenons en tiers de confiance pour la mise en place d’une plateforme de données ouverte pour votre territoire, véritable terreau d’innovation pour vos projets futurs.
En savoir +

Read More